Usage détourné de certains antitussifs
AVEZ-VOUS CHANGÉ VOS PRATIQUES ?
À la suite de l’identification de nombreux cas d’abus et d’usage détournés de médicaments dérivés de l’opium, un arrêté avait été publié au J.O. le 12 juillet 2017(2)   inscrivant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des médicaments uniquement  disponibles sur ordonnance à partir du 17 juillet 2017(1).
Six mois après la mise en œuvre de cette mesure, Il apparait intéressant d’analyser son impact sur les spécialités antitussives contenant ces principes actifs.



(1) http://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/agnes-buzyn-decide-d-inscrire-la-codeine-et-d-autres-derives-de-l-opium-a-la
(2) https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/7/12/SSAP1720470A/jo/texte

Enquête d'opinion d'une durée de 3 semaines à partir du 15 janvier 2018.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à Groupe Profession Santé  – 1, rue Augustine-Variot – 92245 Malakoff Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
Commencer
 
Avez-vous été informé de l’arrêté du 12 juillet 2017 inscrivant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des médicaments disponibles sur ordonnance. (1) *

 
Aviez-vous connaissance de mésusage des antitussifs, en particulier,  à base de codéine ou de dextrométorphane à visée récréatives (1) ? *

 
Constatez-vous une augmentation des prescriptions d’antitussifs opiacés chez vos patients depuis la prescription obligatoire  ? *

*Réponse obligatoire

 
Depuis l’arrêté de juillet 2017, avez-vous modifié votre pratique dans la prescription d’antitussifs opiacés ? *

*Réponse obligatoire

 
Quels sont pour vous les sirops antitussifs alternatifs aux antitussifs à base d’opiacés que vous pourriez prescrire  ? *

*Réponse obligatoire
Merci d'avoir pris le temps de répondre.
Vos informations ont bien été envoyées !